Le retail cherche ‘son bon format’

24 Juin 2022

C’est le client final qui décide ! Il attend des marques du sur-mesure, de l’efficacité et de la performance ! En fonction de là où il est, habite, voyage, fait ses courses… il recherche des marques et des concepts de restauration adaptés à toutes ces situations de consommation, à tous ces instants de consommation. Si l’adéquation n’est pas bonne, il zappe… il critique, il tue ! Tous les lieux de flux sont traités, à des vitesses et avec des « visages » différents. Alors que les cantines d’entreprise ont adapté leur offre et leurs concepts, que le commerce en ligne et les dark kitchen continuent leur progression tranquillement, la tendance est à l’hyper personnalisation, à l’hybridation des concepts de restauration. L’hyper précision est là et les enseignes retail food l’ont compris : enfin me diriez-vous ! Et oui, la bonne offre avec le bon concept et la bonne marque, au bon endroit ! Des expériences, de l’immersif, des lieux physiques nécessairement différenciants et expérientiels. Deux grandes tendances se dégagent dans la restauration commerciale et nous vous en parlons un peu car nous le vivons tous les jours et que nous avons le sentiment que le rythme s’accélère beaucoup beaucoup. Deux grandes tendances qui ont des implications stratégiques et financières lourdes pour l’entreprise, pour la marque. Des choix difficiles à prendre, risqués quelquefois…

Première hypothèse, la marque est super forte, elle a une notoriété importante, elle existe depuis longtemps, le consommateur l’aime et elle a toujours su évoluer avec lui. C’est la « power brand » (à l’instar de KFC par exemple) qui déploie ses concepts avec agilité et régularité, plus ou moins grands, avec plus ou moins de places assises et d’expériences à table, plus ou
moins de Click&Collect, de restauration rapide ou de cuisine plus affinée…, Pour cela elle ajuste son identité visuelle, rajoute un mot au nom du concept pour le distinguer des autres et le caractériser, une couleur spécifique, des codes matériaux propres, … mais cela va rarement plus loin.

Seconde hypothèse, qui a le vent en poupe, et ça tombe aussi bien pour nous parce que c’est notre métier et notre passion depuis de nombreuses années… créer des concepts, je dis bien DES concepts !! Des destinations uniques et originales avec des vraies propositions différenciantes et des marques adaptées. De quoi s’agit-il ? La marque existe, le concept existe à travers 3, 4
ou 5 établissements, un savoir-faire autour d’un produit ou d’une catégorie de produits, une identité culinaire… et la volonté de se déployer car le produit, la façon de le cuisiner, l’expérience proposée plaît au public, les concurrents sont loin derrière ou n’existent pas. Il faut alors se déployer mais pas forcément en utilisant les mêmes leviers, les mêmes marqueurs (même s’il en faut c’est incontournable !). Le nom change, l’identité visuelle et le design global aussi. Je crée du petit, du moyen, du grand, du corner, du foodtruck, du container, du mini kiosque dans des points de vente (shop in the shop), auxquels nous n’aurions pas penser, on se diversifie, on crée, on innove, on se rapproche toujours au plus près de notre client chéri !

Bon ce qui est sûre c’est que la restauration bouillonne et que l’on se régale bien avec elle. Quelle que soit l’option retenue par le retailer, nous de toute manière on s’adapte, une petite pincée de stratégie, un peu de design global et surtout une grosse quantité de BON SENS et après tout roule, simple non ?
Allez, see you soon !!