Création de marque : la pâtisserie Fine sort de son écrin

21 Avr 2022

Quand la pâtisserie Fine sort de son écrin versaillais nous l’accompagnons dans ses prises de parole, ses adaptations de formats, ses outils de communication. La création de marque et surtout de la création de food concepts se doit d’être aujourd’hui ‘multi-formats’ : cela signifie que tous les foodconcepts doivent s’adapter à la diversité des lieux et moments de dégustation, on dit « scalable or not ». A l’agence, nous nous devons donc de penser la marque en différentes échelles et différents m2 : salle de restaurant ou boutique, ‘shop in shop’, corner, container, foodtrucks, roulotte…  mais aussi d’adapter l’offre food en fonction des sites et du public. Et là ce n’est pas une mince affaire, car adapter l’offre food en différents formats commence par l’analyse de nombreuses datas (cible, flux, ticket moyen, concurrent, nombre d’équipier et matériel de cuisine possible … en rapport au m2). Dans une adaptation de formats, seuls les codes piliers de la marque resteront les marqueurs de ses déclinaisons (et les différences sont largement conseillées pour comprendre la marque dans sa diversité et ses différentes prises de parole). Il est intéressant de se poser la question du changement d’échelles dans vos business modèles, car en ce moment la demande des promoteurs, centre commerciaux, grands magasins et gms, est très forte pour intégrer des marques inspirantes ! 

Vous retrouverez ainsi la pâtisserie Fine au Printemps Parly2 certains samedis d’avril et mai (check before les dates sur @patisseriefine) au milieu de votre déambulation shopping pour le #festivalduprintemps et dans d’autres événement BtoB réalisé pour l’ouverture de la boutique Roche Bobois à Versailles ou au salon Europain avec les Secrets d’Honoré, ici en images. 

@printempsofficial  #printempsparly2 #westfieldparly2  #coachdemarques #archiretail #imagedemarque